Cine Qua Non

Cinéma

28 mai 2012

Les Amours Imaginaires

de Xavier Dolan ( sortie: le 29 septembre 2010)
Scénario de Xavier Dolan 

a

Lors d'une soirée, Francis ( Xavier Dolan) et Marie ( Monia Chokri) font la connaissance de Nicolas ( Niels Schneider). Très vite , les deux amis vont tomber sous le charme de ce bellâtre ce qui va créer une tension de plus en plus palpable.

     Entre les deux, mon coeur ne balance pas... En 2010, à tout juste 21 ans, Xavier Dolan  sort un an après son premier film J'ai tué ma mère, son deuxième long- métrage Les Amours imaginaires. Si l'intrigue  en elle - même a été maintes et maintes fois exploitée au cinéma,  le jeune réalisateur l'aborde de manière personelle. L'on est témoin  ici du  triangle ou plutôt du duel amoureux entre Francis , Marie et Nicolas. Ce dernier est au centre de l'attention des deux amis. Xavier Dolan  développe ici une esthétique parfaite  entre ralentis et gros plans notamment sur le personnage de Nicolas pour mieux témoigner de  la fascination qu'il exerce sur les deux autres. Nicolas apparait alors tel un éphèbe, un appollon mais le spectateur découvre bien vite que, derrière ce joli papier cadeau, se cache un cadeau plutôt fade même machiaavélique. Malheureusement, Francis  et Marie prennent plus de temps pour se rendre compte que leur nouvel " ami" s'amuse de les voir se détruire. Et finalement, retiennent t'ils une leçon de cette mauvaise expérience? Il est plutôt intéressant de voir comment l'intrusion d'une personne  dans un groupe peut faire éclater une amitié. En témoignent les répliques cinglantes  qu'ils se lancent, ce qui donnent parfois lieux à des situations cocasses. Au niveau de interprétation, je retiendrai surtout Monia Chokri qui parvient  à rendre son personnage à la fois agaçant, drôle et finalement attachante. J'aime sa manière de marmonner dans ses moustaches et de critiquer les autres. Cette actrice a de plus un visage vraiment  expressif qui laisse bien transparaitre ses sentiments.

En bref, Les Amours imaginaires est un film qui séduit par son charme. Le soin apporté à l'esthéthisme, la manière si inspirée de filmer ces amours imaginaires, l'accent québequois et ses expressions particulières, le choix de ses interprètes, tout ceci souligné par une bande originale phénoménale  font envisager un avenir prometteur à ce jeune réalisateur.

*

affiche-film-les-amours-imaginaires-xavier-dolan-monia-chokri-niels-schneider-texteles-amours-imaginaires 19442460lesamoursimaginaires19459837lai_2

Posté par zaboue à 22:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Il me tarde de découvrir Laurence Anyways, ayant beaucoup aimé les deux premiers Dolan.

    Posté par Wilyrah, 19 juin 2012 à 12:17
  • 23 ans et déjà, trois films à son actif. C'est dingue comme Xavier Dolan est créatif. J'attends aussi avec impatience Laurence Anyways.

    Posté par zaboue, 19 juin 2012 à 14:45

Poster un commentaire